Partager
mode cuisine
imprimer
You must be logged in to bookmark
Log In / Sign Up
Favoris
You must be logged in to rate
Log In / Sign Up
Noter la recette
butternut-traite-comme-une-moussaka

Butternut traité comme une moussaka

Mon amie Catherine m’a téléphoné pour me dire qu’elle était partie se réfugier en Grèce pendant le confinement. Pas de jalousie, j’adore Paris et de mon nid d’aigle comme je l’appelle, je domine cette belle endormie dont on ne peut hélas aujourd’hui pas profiter de tous ses trésors. Par contre, je me suis prise à rêver d’une moussaka dégustée les pieds dans l’eau. La saison ne s’y prêtant guère, pour les aubergines bien sûr, et regardant ce joli butternut qui quelques heures plus tôt m’avait fait de l’œil dans l’espoir d’être adopté afin de recevoir le meilleur traitement comme un velouté par exemple. Je me mis à imaginer le déroulé de cette recette oh combien délicieuse, (pas moi qui l’ai dit, juste penser!) et lister tous les ingrédients nécessaires à sa réalisation. Un petit coup de fil à mon boucher le lendemain, et j’étais prête à passer une petite heure à la préparation de ce plat qui je l’espère ravir vos papilles. (la différence de temps avec ce qui est précisé ci-dessous provient de mes prises de photos pour que vous puissiez suivre et surtout de ma mise en place et nettoyage !)

Préparation : 45 minutes | Cuisson : 90 min 

butternut-traite-comme-une-moussaka

Ingredients

1 courge butternut

400 g de steak haché

150 g environ d’agneau (1 tranche de gigot)

1 boîte de purée de tomates

2 c à s de concentré de tomates

1 oignon rouge

2 échalotes

30 g de pignons de pin

1 C à C d’épices spécial pain d’épices

1 bâton de cannelle

1 feuille de laurier

1 branche de thym

1 C à S d’origan ou herbes de Provence

10 cl de vin blanc

20 cl de bouillon de volaille

1 petit bouquet de persil

2 C à S d’huile d’olive

Sel et poivre

Béchamel :

100 g de beurre

100 g de farine

75 cl de lait ½ écrémé

70 g de parmesan

50 g de Cheddar

2 jaunes d’œufs

Noix de muscade

Sel et poivre

Conseil n°1 : Je précise 4 personnes mais normalement avec une entrée, fromage et dessert vous devriez en avoir assez pour 6. En même temps je l’ai préparé pour moi et ma mère, chercher l’erreur…..!

Conseil n°2 : Je sais, je sais, je n’arrête pas d’écrire que je déteste la béchamel, mais là elle est agrémentée de 2 jaunes d’œufs et de fromage. En fait on a l’impression de manger une purée et j’ai adoré ce qui prouve que nous sommes plein de contradictions.

Conseil n°3 : Pour préparer la béchamel, peser et préparer tous vos ingrédients à portée de main. Sinon vous risquez de vous retrouver avec des grumeaux et non pas une sauce soyeuse.

Conseil n°4 : J’avais commencé à pré cuire les tranches de butternut mais comme évidemment je n’en ai pas eu assez, j’ai terminé mon plat avec des tranches crues et prolonger la cuisson, et à la fin je confirme que l’on peut sauter cette étape, d’ailleurs je devrais raturer cette phrase.

Conseil n°5 : J’ai expliqué pourquoi j’ai utilisé un butternut plutôt qu’une autre courge, mais un potiron ou potimarron seront également délicieux, juste adapter le temps de cuisson.

Conseil n°6 : Ne faites pas l’impasse sur les épices, à moins et uniquement dans ce cas, que vous soyez allergiques à la cannelle, c’est le petit plus qui apporte toute la magie à ce plat. Si vous n’avez pas d’épices spéciale pain d’épices, les remplacer uniquement par de la cannelle. Mais en même temps, Noël approchant, je vous réserve une ou plusieurs recettes dans lesquelles vous aurez l’occasion de les utiliser.

Conseil n°7 : Ce plat peut se préparer à l’avance et se congèle très bien.

Instructions

1

Couper en dés l’oignon et les échalotes.
À l’aide d’un couteau à viande, couper en petits dés la tranche de gigot.

echalotte-oignon-viande

2

Dépiauter les beefsteaks hachés. Dans un sautoir faire dorer la viande dans 2 c à s d’huile d’olive, saler. Après 3 minutes, ajouter L’oignon et l’échalote, râper 2 gousses d’ail, prolonger la cuisson pendant 3 minutes.

depioter-dorer-viande

3

Ajouter le sucre, la c à c d’épices spécial pain d’épices, le bâton de cannelle. Verser 10 cl de vin blanc quand il est bien absorbé verser la boîte de purée de tomate, les 2 c à s de concentré, saupoudrer d’origan, ajouter la feuille de laurier et le thym. Verser 25 cl de bouillon de volaille, rectifier l’assaisonnement et faire mijoter à couvert et sur feu doux pendant 45 minutes.

cuisson-epices-puree-tomates-et-concentrer

4

Pendant la cuisson de la viande préparer le butternut en l ‘épluchant et à l’aide d’un couteau en le tranchant assez finement.

Effeuiller, laver et hacher le persil.

Torréfier quelques minutes sur feu moyen les pignons. Faire très attention de ne pas les brûler. Les ajouter à la sauce viande à la fin de la cuisson ainsi que le persil.

eplucher-butternut-persil

5

La béchamel :
Dans une casserole assez grande, faire fondre 100 g de beurre, d’un coup ajouter 100 g de farine et mélanger à l’aide d’un fouet, quand la farine à absorber le beurre, verser petit à petit le lait en fouettant et toujours sur feu moyen. Une fois tout le lait versé, et au premier bouillon, retirer la casserole du feu.

bechamel

6

Ajouter les fromages, mélanger, râper un peu de noix de muscade, ajouter 2 jaunes d’œufs et rectifier à ce moment là l’assaisonnement.

ajout-oeuf-bechamel

7

Le montage :
Préchauffer le four à 165 degrés.
Dans un plat à gratin légèrement huilé, déposer des tranches de butternut, saler et poivrer légèrement, déposer une couche de viande, puis une nouvelle couche de tranche de courge, une couche de béchamel, une couche de butternut une couche de viande, une couche de butternut et on termine par une couche un peu épaisse de béchamel. Lisser le dessus et enfourner pour environ 45 minutes.

montage-butternut-viande-bechamel

8

Vérifier la cuisson en enfonçant la pointe d’un couteau, s’il n’y a pas de résistance en termes de cuisson du butternut c’est cuit sinon prolonger de quelques minutes supplémentaires.

butternut-traite-comme-une-moussaka-cooked

Close Cookmode