Partager
mode cuisine
imprimer
You must be logged in to bookmark
Log In / Sign Up
Favoris
You must be logged in to rate
Log In / Sign Up
Noter la recette
khouglof

Le Kouglof

Imaginez, un long week-end automnal, durant lequel vous allez pouvoir profiter de prendre un vrai petit déjeuner en couple, avec vos enfants ou avec vos amis qui vont arriver bruncher.

La maison embaume la levure chaude de brioche, l’odeur de kirsch, d’amandes caramélisées et de cannelle, et là vous apportez le clou du spectacle, cette douceur que vous avez pétri de vos douces mains, tout auréolé de sucre glace comme un tutu sorti d’un ballet de Tchaïkovski, encore tiède, avec en son milieu un gros trou tel un volcan d’où s’échappent des effluves de gourmandises. Vous le posez sur la table, personne n’ose encore le découper et pourtant il suffit juste qu’un volontaire ose le trancher en suivant les cannelures laissées par le moule vernissé rapporté d’Alsace pour que chacun se coupe une belle part, parsemée de cerises, de raisins, d’amandes et pistaches.

Le sucre glace laissera ses marques sur le bout des nez, ou à la commissure des lèvres, qu’importe on en redemande, et tel un tourbillon en 8 coups de couteaux notre ami le kouglof aura disparu en laissant une traînée blanche dans le plat, qu’un gros gourmand finira de lécher avec son doigt.

Réalisation : 2h30 | Cuisson : 40 minutes

khouglof

Ingredients

500 g de farine T55
30 g de levure de boulanger
10 cl de lait ½ écrémé
60 g d’amandes
50 g de pistaches
60 g de raisins secs
50 g de cerises confites
80 g de sucre semoule
3 g de fleur de sel
200 g de beurre + 20 g
2 œufs
5 cl de kirsch
30 g de Sucre glace
8 g de cannelle
Conseil n°1 : Personnellement j’aime le déguster tiède, mais le chef Thierry SCHWARTZ, préconise d’attendre quelques heures avant de le manger, désolée chef mais je ne peux pas attendre !
Conseil n°2 : A la différence du chef T. SCHWARTZ qui met juste des raisins secs, j’ai les fait macérer dans du kirsch mais du rhum sera également parfait.
Conseil n°3 : J’ai également fait torréfier mes amandes et pistaches mais vous pouvez très bien vous en passer, c’est juste que je trouve que cela renforce le goût des fruits secs.
Conseil n°4 : A la place du sel fin donné dans la recette du chef T. SCHWARTZ, je l’ai remplacé par la fleur de sel, mais là aussi c’est une question de goût il vous en faudra 7g.

Instructions

1
1H00 avant de commencer, faire macérer les raisins dans le kirsch.
2
Faire chauffer 20 secondes au four à micro-ondes le lait et faire dissoudre dans ce lait tiède la levure fraîche de boulanger en remuant avec un fouet.
3
Dans le bol d’un robot pétrisseur, avec le crochet, mélanger la farine avec le sucre semoule et le sel. Casser 2 œufs et commencer à pétrir.
4
Ajouter ensuite le lait tiède avec la levure dissoute et continuer de pétrir jusqu’à ce que tout soit bien intégré.
5
Puis tout en continuant de faire tourner le robot avec le crochet pétrisseur, ajouter petit à petit le beurre pommade.
6
A ce stade il est inutile de pétrir de trop dès que le beurre est incorporé et que vous obtenez un mélange homogène arrêter le robot.
7
Former une boule que vous laisserez dans le bol recouvert d’un linge propre à température ambiante si possible près d’une source de chaleur pendant 1H00.
khouglof
8
Pendant que votre pâte se repose, beurrer avec les 20 g de beurre restant un moule spécial à kouglof.
9
Torréfier les amandes et les pistaches dans une poêle sans matière grasse et en surveillant car elles peuvent brûler très vite.
10
Déposer au fond du moule beurré, une amande entière dans chaque rainure.
khouglof
11
Concasser grossièrement les amandes restantes.
12
Après une heure, dégazer en tapant sur votre boule de pâte qui aura gonflée, et incorporer à la main, les amandes concassées et refroidies, les pistaches, les cerises confites coupées en deux, et les raisins gonflés de kirsch.
13
Former un long boudin, que vous déposerez dans votre moule. Recouvrir du linge et faire gonfler pour 1H00 supplémentaire toujours à température ambiante
khouglof
14
Préchauffer votre four à 180°C
15
Quand votre kouglof a bien gonflé, l’enfourner et baisser le four à 170°C pour environ 35 à 40 minutes en fonction des fours.
khouglof
16
Il faut que la pointe d’une aiguille quand vous piquez votre gâteau ressorte sèche.
17
Pendant que le kouglof cuit, mélanger la cannelle avec le sucre glace et réserver.
18
Une fois que le gâteau est cuit, le laisser refroidir une dizaine de minutes avant de le démouler sur un plat de présentation et ensuite le saupoudrer du mélange sucre glace-cannelle à travers une petite passoire.
19
Le Petit Plus : Comme annoncé dans mon introduction, vous pouvez très bien réaliser ce kouglof sans robot. Inutile de le pétrir trop longtemps il faut juste que vous obteniez une pâte homogène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close Cookmode